S.C.A - Forum des supporters du Sporting Club Albifun
www.albifun.fr les supporters du S.C.A

S.C.A - Forum des supporters du Sporting Club Albifun

S.C.A - Forum des supporters du Sporting Club Albifun
 
ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  AccueilAccueil  

Partagez | 
 

 match amicaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Kino
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium



MessageSujet: Re: match amicaux   Dim 17 Aoû 2014, 16:36

scafutur2014 a écrit:
Notre capitaine sera absent normalement 4 semaines, bon rétablissement..
4 semaines,çà fait beaucoup quand même.
Revenir en haut Aller en bas
l'aveyronnais
Chabalou (poilu du forum)
Chabalou (poilu du forum)


Passion : SCA ET CHASSE
Humeur : BOOF

MessageSujet: Re: match amicaux   Dim 17 Aoû 2014, 18:07

Le site officiel du sporting est encore sur le match de.................Massy.Quelle classe............
Revenir en haut Aller en bas
SCAthare
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium
avatar

Passion : Les visiteurs 1 et 2, les Bronzés, .... à crever de rire !

MessageSujet: Re: match amicaux   Dim 17 Aoû 2014, 18:28

Kino a écrit:
scafutur2014 a écrit:
Notre capitaine sera absent normalement 4 semaines, bon rétablissement..
4 semaines,çà fait beaucoup quand même.
On a quand même du monde sur ce poste là, en 7 c'est pas ce qui manque. Par contre, il faut que ça se limite à ça niveau blessure.
Revenir en haut Aller en bas
cantepau
Hakalbigeois !
Hakalbigeois !
avatar


MessageSujet: Re: match amicaux   Dim 17 Aoû 2014, 18:40

l'aveyronnais a écrit:
Le site officiel du sporting est encore sur le match de.................Massy.Quelle classe............
c'est les vacances  Whistle
Revenir en haut Aller en bas
bozo
Chabalou (poilu du forum)
Chabalou (poilu du forum)
avatar

Passion : RUGBY
Humeur : BONNE LES JOURS DE VICTOIRE

MessageSujet: Re: match amicaux   Lun 18 Aoû 2014, 22:34



VU SUR LE FORUM D AURILLAC
Le score n est même pas le plus gros soucis. Ce qui m inquiète terriblement c est qu on retrouve un stade qui joue a la baballe mais qui ne  franchit pas. Albi semblait être une équipe de panzers face a des majorettes qui percutaient dans  un mur et lachaient les ballons. Nous manquons cruellement de puissance , si on rajoute une defense très friable (des essais pris de 50 ou 60 m sans planquages , une touche très contestée, une mélèe en deuxieme mi temps chahutée...Bref je rajouterai des Albijois comme on les connait trés rugueux mais appliqués , motivés , sûrs de leurs forces face à une equipe sans solutions qui n a plus d autres possibilités que de rendre les ballons ou d improviser des séquences de balayage qui nous ont fait très mal en contre ... Sincèrement je ne vois pas comment on peut esperer quoique ce soit dans ces conditions ..Je ne veux meme pas rentrer dans le debat de qui est bon qui n est pas bon , j ai seulement vu un collectif dans l incapacité d avancer ou seul un exploit individuel ou une combinaison en touche à 5 m pouvait nous faire marquer !
Voila, pour ma part j ai du mal à croire qu on peut esperer quelque chose cette saison avec de tels déficits, alors on me dira:  c est amical ou on a battu l usap ou Agen, blablabla....perso ,ce que j ai vu ce soir c est un equipe aurillacoise completement perdue des que l adversaire a mis de la puissance ,de la  rigueur et du combat ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: match amicaux   Lun 18 Aoû 2014, 23:23

Avant d’aller à Biarritz, les Cantaliens ont pris une leçon face à Albi (12-36), à Jean-Alric, jeudi
http://www.lamontagne.fr/auvergne/sports/actualite/rugby/2014/08/16/avant-daller-a-biarritz-les-cantaliens-ont-pris-une-lecon-face-a-albi-12-36-a-jean-alric-jeudi_11112574-6671.html
La Montagne
     


Le 3ligne Aurillacois Utu Maninoa va au contact face à l’Albigeois Ponnau. - Photo Christian stavel

Plutôt que de monter d’un cran face à Albi, Aurillac a fait l’inverse. Hormis en 1 re mi-temps, les Cantaliens ont laissé le champ libre à de solides Tarnais.

Aurillac a rendu une copie très médiocre

Cinq essais à deux face à Albi et 36 à 12, les rugbymen Aurillacois n'ont pas confirmé leurs deux victoires contre Agen et Perpignan.

Pire, les Aurillacois ont encaissé un essai en force par Tonga à la 28 e alors les Tarnais évoluaient à 14 (carton jaune à Gau à la 25 e).
Cinq essais à deux
À la fin du match disputé devant 2.000 spectateurs, le président Christian Millette ne voulait pas faire de commentaires. Jérémy Davidson avait la mine des mauvais jours. « En première période, on a dominé mais on n'a pas concrétisé. En revanche, on a fait une 2 e mi-temps catastrophique ».

Le technicien était très explicite. « Il va falloir se remettre au travail. Ce soir, il y a des joueurs qui ont levé la main pour jouer à Biarritz et d'autres qui ont mis une croix. »

Mathieu Lescure, le vaillant capitaine précisait : « Au début, on a pris le match dans le bon sens. On les a respectés et on a proposé du jeu. Albi avait plus envie que nous. On a manqué d'agressivité et on n'a pas répondu présent. » L'Aurillacois tirait la sonnette d'alarme. « On a été très défaillants dans le combat. Ça ne caractérise pas notre travail. On va essayer de faire comme eux à Biarritz. »

Pour le centre Jakobus Kemp : « Albi a été plus agressif dans les rucks. On a peut-être voulu trop jouer avant d'occuper le terrain. Ce sera une bonne chose pour nous remettre en question. »



Le coach Thierry Peuchlestrade ne mâchait pas ses mots. « On avait prévenu les joueurs de la qualité de l'adversaire. On a fait jeu égal dans le premier acte. En 2 e mi-temps, on n'a jamais su se sortir de notre camp. Il n'y a pas eu photo. Ils nous ont contestés tous les ballons. »
« C'est une grosse claque »
Peuchlestrade ne trouvait pas d'excuses. « On a accumulé les passes hasardeuses, les ballons perdus au contact et les placages manqués. On a perdu notre rugby. Ça a été cauchemardesque. C'est une grosse claque qui arrive, j'ose espérer, au bon moment. »

Coté Albigeois, le coentraîneur Jean-Christophe Bacca était satisfait de la prestation de son groupe. « Aurillac restait sur une bonne dynamique et on a pris ce match au sérieux. C'est une bonne équipe qui nous a privés de ballons et posés des problèmes pendant 30 minutes. Ce match n'est pas la réalité entre les deux équipes. Le championnat sera une autre vérité. On va à Bourgoin pour ramener au moins un point, car ce sera difficile de les faire douter chez eux. » Quant aux Aurillacois, ils ont une semaine pour retrouver l'envie…
Les deux groupes
Aurillac. Escur, Tauzia, Tokotu ; Granouillet, Hézard ; Lescure, Nouhaillaguet, Roussel ; Boisset (m), Petitjean (o) ; Gaston, Sharikardze, Ratu, Jeudy ; Mc Phee.

En 2 e mi-temps : Leiataua, Fournier, Fabro, Datunashvili, Adriaanse, Kemp, Renaud, Taukeiaho, Tokula, Maninoa, Roulin, Valentin, Cassan, Aubanell, Nanette.

Albi. Dedieu, Djebablah, Gau ; André, Tonga ; Raynaud, Faleafa, Farre ; Chateauraynaud (m), Hough (o) ; Rokoduru, Barthélémy, Taumaepeau, Lacroix ; Le Gal.

Entrés en jeu : El Jaï, Lafoy, Ponnau, Hamadache, Sheklhlashvili, Maisuradze, Damiani, Calas, Tavaléa, Rick, Davetawalu, Belguidoum, Naqiri, Peluchon, Merancienne.

Gérard Védrine
gerard.vedrine@centrefrance.com
Revenir en haut Aller en bas
lou garabelut
Stagiaire
Stagiaire



MessageSujet: Re: match amicaux   Mar 19 Aoû 2014, 14:28

TARNXV a écrit:
LE RETOUR DES GOLGOTHS ?

Au SCA, le maître mot de la saison dernière, comme des précédentes depuis 2011, aura été « déficit », qu’il soit financier, d’engagement, de puissance, de victoire…

Aujourd’hui avec l’arrivée d’Ugo Mola comme nouveau manger général du club, une nouvelle ère s’ouvre et les premiers changements n’ont pas tardé. D’abord il y a eu une remise à zéro des comptes. Le déficit abyssal des années « TOP 14 » a été au bout de trois ans comblé grâce à l’aide et l’appui des partenaires historiques du club ressoudés autour du président Castanet. Dès lors, et contrairement à la situation que connut Henry Broncan à son arrivée, le nouveau staff put disposer d’un peu de temps et de nouveaux moyens pour s’attaquer à la reconstruction du Sporting.

Une reconstruction, facilitée en cela, par l’émergence d’une jeune classe talentueuse, qu’on doit au travail de formation en profondeur qu’accomplit sans relâche durant ses quatre années dans le Tarn le « sorcier gersois » et son staff.

Restait alors à combler le déficit de puissance constaté sur les deux dernières saisons, qui faisait que même au plus fort de leur domination, les coéquipiers de Julien Raynaud ne parvenaient qu’en de trop rares occasions à franchir les défenses adverses, obligés souvent de s’en remettre à la réussite de leur buteur ou à un exploit individuel, pour s’extirper des bas-fonds du classement de la Pro D2. Usant, au point que le public albigeois, l’un des meilleurs de la deuxième division, s’épuisa et le stadium devint une morne plaine où plus grand monde ne craignait de s’y rendre.

Mais depuis cet été sont arrivés ou revenus les Davétawalu, Faléafa, Farré, Herry, Hough, Lafoy, Le Gal, Mau, Rick, Sheklashvili, Sinclair, Tauméopeau, Tavaléa, Tonga, Valençon… autant dire que dès les premiers jours de juillet, à l’occasion de la présentation de la nouvelle équipe pour la saison 2014-2015, les albigeois furent agréablement surpris pas seulement par les noms des nouveaux arrivants. Le physique de ces véritables colosses venus pour une grande partie de l’hémisphère sud accuse en moyenne près de 190 centimètres sous la toise et plus de 110 kilos sur la balance, tranchant avec celui d’une jeune équipe albigeoise presque jusque-là cent pour cent « Made in France ». On attend aussi beaucoup du retour des quatre grands absents sur blessure de la saison passée : Callau, Fourcade, Maisuradzé et Payen qui ne font pas baisser ces moyennes. Plus que le fait d’avoir comblé le manque de densité déploré jusqu’alors à Albi, reste maintenant à savoir si le staff aura bien trouvé les joueurs capables d’allier vélocité et puissance physique.

Eh bien, il faut le croire ! Invaincus lors des trois matchs amicaux joués tous à l’extérieur, 11 essais marqués pour seulement 5 encaissés… le groupe a assurément emmagasiné à l’occasion de ces rencontres de la confiance avant un premier périlleux déplacement à Bourgoin pour lancer la saison. D’ailleurs les propos de Jean-Christophe Bacca se voulurent rassurant sur ce point à l’issue du premier match amical qui opposa le SCA à Massy à Sainte Foy La Grande. « Nous avons été solides dans les défis. On a montré une certaine densité physique, c'est un bon point. L'équipe a avancé quasi systématiquement lorsque l'unité collective était présente, ce qui, malheureusement, n'a pas toujours été le cas. Notre mêlée a été plutôt conquérante, elle a su mettre de l'avancée (…) L'équipe a montré un réel potentiel que nous devons développer ».

Du côté d’Hossegor la semaine suivante, même impression, pour l’international Robert Bassauri, demi-d’ouverture albigeois des années 50, qui déclara avoir « été impressionné par la puissance du pack albigeois ». « Rien que cela valait la peine d'être noté », renchérit Robert Vedel sur le site de l’association. Et chez les supporters dacquois, même perception, « lors de l'échauffement j'avais un pressentiment au vu des gabarits des deux équipes (…) ces albigeois : quels gabarits, hyper impressionnants ! (…) La 1ère demi-heure, Dax a été archi bouffé. ».  Imposants, balèzes, « Albi (…), c'est très costaud devant on dirait des golgothes certains. »

Un sentiment sur ce nouveau SCA que partageaient enfin les supporters cantalous qui s’étaient déplacés au nouveau stade Jean Alric jeudi soir. « Albi semblait être une équipe de panzers face à des majorettes qui percutaient dans un mur et lâchaient les ballons. Nous manquons cruellement de puissance (…) une touche très contestée, une mêlée en deuxième mi-temps chahutée (…) des albigeois comme on les connait très rugueux mais appliqués, motivés, sûrs de leurs forces face à une équipe sans solutions qui n’a plus d’autres possibilités que de rendre les ballons ou d’improviser des séquences de balayage qui nous ont fait très mal en contre (…) j’ai seulement vu un collectif dans l’incapacité d’avancer (…) ce que j’ai vu ce soir c’est un équipe aurillacoise complètement perdue dès que l’adversaire a mis de la puissance, de la  rigueur et du combat. » Comparer les joueurs à des blindés, et notamment aux très célèbres chars d’assaut allemands de la « Panzer Division » de la Seconde Guerre mondiale, est un bien bel hommage rendu à ce quinze albigeois. Le Stade Aurillacois « même balle en main reculait en permanence sur les impacts... Le déficit de puissance était flagrant... » Que ce soit en attaque ou en défense, apparemment donc, le SCA millésime 2014-2015 avance. Défense en pression ou avance en défense, les techniciens voient souvent là la marque des futures grandes équipes quand celles-ci peuvent régulièrement inverser la pression en faisant reculer les attaquants.

On ne sait si Thierry Peusclestrade, l’entraîneur du Stade Aurillacois, a vu dans le jeu des albigeois la même chose que dans celui d’autres jaune et noir aujourd’hui en TOP 14 et à propos desquels il déclarait il y a quelques mois, « La Rochelle est une équipe très dure, avec des joueurs très épais. Une bonne conquête, une grosse mêlée. Ce sont des Golgoths. » Il est bien sûr encore beaucoup trop tôt pour dire si Albi a retrouvé une « grande » équipe mais tout le monde sait bien ce à quoi aspire Ugo Mola quand il déclare vouloir « s’inscrire dans l’ADN du club » et « être ambitieux sportivement ». Ces matchs amicaux n’étaient certes que des « balles à blanc » mais à défaut d’autre chose, les prestations albigeoises ont semble-t-il déjà marqué les esprits de certains supporters et de quelques observateurs… alors vivement demain !    

                                                                           TarnXV, 16 août 2014
on doit pouvoir faire mieux que cette comparaison   celle ci me semble si déplacée que j'ai du mal a y croire
Revenir en haut Aller en bas
marifan
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium
avatar

Passion : les dialogues et film d'Audiard
Humeur : cela dépend du SCA

MessageSujet: Re: match amicaux   Mar 19 Aoû 2014, 15:51

il est vrai que je préfère les chars Américain Patton et les chars Russes T-34 aux Panzers , affaire de gout , ce qui n'enlève rien  a la prose digne ,d'un Montesquieu, d'un Flaubert , d'un Maupassant, d'un Hugo, d'un de Nerval pour ne citer qu'eux , de notre meilleur chroniqueur et rédacteur (de magnifiques ) articles j'ai nommé l'incomparable  TARNXV
Revenir en haut Aller en bas
albigraulhetois
Brennus Cathare
Brennus Cathare
avatar


MessageSujet: Re: match amicaux   Mar 19 Aoû 2014, 17:59

lou garabelut a écrit:
TARNXV a écrit:
LE RETOUR DES GOLGOTHS ?

Au SCA, le maître mot de la saison dernière, comme des précédentes depuis 2011, aura été « déficit », qu’il soit financier, d’engagement, de puissance, de victoire…

Aujourd’hui avec l’arrivée d’Ugo Mola comme nouveau manger général du club, une nouvelle ère s’ouvre et les premiers changements n’ont pas tardé. D’abord il y a eu une remise à zéro des comptes. Le déficit abyssal des années « TOP 14 » a été au bout de trois ans comblé grâce à l’aide et l’appui des partenaires historiques du club ressoudés autour du président Castanet. Dès lors, et contrairement à la situation que connut Henry Broncan à son arrivée, le nouveau staff put disposer d’un peu de temps et de nouveaux moyens pour s’attaquer à la reconstruction du Sporting.

Une reconstruction, facilitée en cela, par l’émergence d’une jeune classe talentueuse, qu’on doit au travail de formation en profondeur qu’accomplit sans relâche durant ses quatre années dans le Tarn le « sorcier gersois » et son staff.

Restait alors à combler le déficit de puissance constaté sur les deux dernières saisons, qui faisait que même au plus fort de leur domination, les coéquipiers de Julien Raynaud ne parvenaient qu’en de trop rares occasions à franchir les défenses adverses, obligés souvent de s’en remettre à la réussite de leur buteur ou à un exploit individuel, pour s’extirper des bas-fonds du classement de la Pro D2. Usant, au point que le public albigeois, l’un des meilleurs de la deuxième division, s’épuisa et le stadium devint une morne plaine où plus grand monde ne craignait de s’y rendre.

Mais depuis cet été sont arrivés ou revenus les Davétawalu, Faléafa, Farré, Herry, Hough, Lafoy, Le Gal, Mau, Rick, Sheklashvili, Sinclair, Tauméopeau, Tavaléa, Tonga, Valençon… autant dire que dès les premiers jours de juillet, à l’occasion de la présentation de la nouvelle équipe pour la saison 2014-2015, les albigeois furent agréablement surpris pas seulement par les noms des nouveaux arrivants. Le physique de ces véritables colosses venus pour une grande partie de l’hémisphère sud accuse en moyenne près de 190 centimètres sous la toise et plus de 110 kilos sur la balance, tranchant avec celui d’une jeune équipe albigeoise presque jusque-là cent pour cent « Made in France ». On attend aussi beaucoup du retour des quatre grands absents sur blessure de la saison passée : Callau, Fourcade, Maisuradzé et Payen qui ne font pas baisser ces moyennes. Plus que le fait d’avoir comblé le manque de densité déploré jusqu’alors à Albi, reste maintenant à savoir si le staff aura bien trouvé les joueurs capables d’allier vélocité et puissance physique.

Eh bien, il faut le croire ! Invaincus lors des trois matchs amicaux joués tous à l’extérieur, 11 essais marqués pour seulement 5 encaissés… le groupe a assurément emmagasiné à l’occasion de ces rencontres de la confiance avant un premier périlleux déplacement à Bourgoin pour lancer la saison. D’ailleurs les propos de Jean-Christophe Bacca se voulurent rassurant sur ce point à l’issue du premier match amical qui opposa le SCA à Massy à Sainte Foy La Grande. « Nous avons été solides dans les défis. On a montré une certaine densité physique, c'est un bon point. L'équipe a avancé quasi systématiquement lorsque l'unité collective était présente, ce qui, malheureusement, n'a pas toujours été le cas. Notre mêlée a été plutôt conquérante, elle a su mettre de l'avancée (…) L'équipe a montré un réel potentiel que nous devons développer ».

Du côté d’Hossegor la semaine suivante, même impression, pour l’international Robert Bassauri, demi-d’ouverture albigeois des années 50, qui déclara avoir « été impressionné par la puissance du pack albigeois ». « Rien que cela valait la peine d'être noté », renchérit Robert Vedel sur le site de l’association. Et chez les supporters dacquois, même perception, « lors de l'échauffement j'avais un pressentiment au vu des gabarits des deux équipes (…) ces albigeois : quels gabarits, hyper impressionnants ! (…) La 1ère demi-heure, Dax a été archi bouffé. ».  Imposants, balèzes, « Albi (…), c'est très costaud devant on dirait des golgothes certains. »

Un sentiment sur ce nouveau SCA que partageaient enfin les supporters cantalous qui s’étaient déplacés au nouveau stade Jean Alric jeudi soir. « Albi semblait être une équipe de panzers face à des majorettes qui percutaient dans un mur et lâchaient les ballons. Nous manquons cruellement de puissance (…) une touche très contestée, une mêlée en deuxième mi-temps chahutée (…) des albigeois comme on les connait très rugueux mais appliqués, motivés, sûrs de leurs forces face à une équipe sans solutions qui n’a plus d’autres possibilités que de rendre les ballons ou d’improviser des séquences de balayage qui nous ont fait très mal en contre (…) j’ai seulement vu un collectif dans l’incapacité d’avancer (…) ce que j’ai vu ce soir c’est un équipe aurillacoise complètement perdue dès que l’adversaire a mis de la puissance, de la  rigueur et du combat. » Comparer les joueurs à des blindés, et notamment aux très célèbres chars d’assaut allemands de la « Panzer Division » de la Seconde Guerre mondiale, est un bien bel hommage rendu à ce quinze albigeois. Le Stade Aurillacois « même balle en main reculait en permanence sur les impacts... Le déficit de puissance était flagrant... » Que ce soit en attaque ou en défense, apparemment donc, le SCA millésime 2014-2015 avance. Défense en pression ou avance en défense, les techniciens voient souvent là la marque des futures grandes équipes quand celles-ci peuvent régulièrement inverser la pression en faisant reculer les attaquants.

On ne sait si Thierry Peusclestrade, l’entraîneur du Stade Aurillacois, a vu dans le jeu des albigeois la même chose que dans celui d’autres jaune et noir aujourd’hui en TOP 14 et à propos desquels il déclarait il y a quelques mois, « La Rochelle est une équipe très dure, avec des joueurs très épais. Une bonne conquête, une grosse mêlée. Ce sont des Golgoths. » Il est bien sûr encore beaucoup trop tôt pour dire si Albi a retrouvé une « grande » équipe mais tout le monde sait bien ce à quoi aspire Ugo Mola quand il déclare vouloir « s’inscrire dans l’ADN du club » et « être ambitieux sportivement ». Ces matchs amicaux n’étaient certes que des « balles à blanc » mais à défaut d’autre chose, les prestations albigeoises ont semble-t-il déjà marqué les esprits de certains supporters et de quelques observateurs… alors vivement demain !    

                                                                           TarnXV, 16 août 2014
on doit pouvoir faire mieux que cette comparaison   celle ci me semble si déplacée que j'ai du mal a y croire


Dernière édition par albigraulhetois le Mar 19 Aoû 2014, 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: match amicaux   Mar 19 Aoû 2014, 18:27

lou garabelut, je comprends bien ta remarque mais la comparaison que je faisais n'était pas du tout sur un registre qui se voulait polémique. J'ai juste repris cette image des supporters cantalous uniquement parce qu'elle faisait référence à la puissance et la densité physique des nouveaux joueurs albigeois. Quand je parle de "bien bel hommage", c'était dans le sens que ces chars étaient redoutés de leurs adversaires... en sera-t-il de même des nouveaux Golgoths?   
Revenir en haut Aller en bas
 
match amicaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Organisation de match amicaux
» resultat des match amicaux à st germain des fosses le 28
» recherche match amicaux a partir de mi d'aout
» [Match] Amicaux 2013/14
» [Match] Amicaux 2015/16

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.C.A - Forum des supporters du Sporting Club Albifun :: ALBI en Fédérale Elite-
Sauter vers: