S.C.A - Forum des supporters du Sporting Club Albifun
www.albifun.fr les supporters du S.C.A

S.C.A - Forum des supporters du Sporting Club Albifun

S.C.A - Forum des supporters du Sporting Club Albifun
 
ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  AccueilAccueil  

Partagez | 
 

 Les joueurs qui nous ont quitté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
AuteurMessage
maya l'abeille
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium



MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Sam 24 Déc 2016, 16:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Stade Rochelais Compte certifié @staderochelais
Après son quadruplé, Gabriel Lacroix est élu Rochelais du match ! Bravo à lui et à tous les joueurs pour cette victoire ! #ABSR #FievreSR
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
maya l'abeille
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium


Humeur : pas bonne du tout

MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Ven 30 Déc 2016, 16:11

Gabriel Lacroix, enfin l'heure de la relève

  • Partages





  • 0


Par David Reyrat

Publié le 30/12/2016 à 15h16

A 23 ans, l’ailier de poche du Stade Rochelais est le meilleur marqueur d’essais du Top 14. Une pépite à un poste sinistré côté français qui devrait rapidement lui valoir d'être appelé en Bleu. Itinéraire d'un enfant talentueux.

Son nom avait été murmuré avant la tournée d’automne. Il était, selon les milieux informés, sur les tablettes du staff du XV de France. Puis la liste est tombée. Sans trace de son nom. Pas de Gabriel Lacroix pour affronter l’Australie et les All Blacks, mais deux ailiers d’origine fidjienne, Vakatawa et Nakaitaci. A un poste où les grands noms français furent légions, de Pipiou Dupuy à Christophe Dominici, de Christian Darrouy à Vincent Clerc, en passant par Patrice Lagisquet ou Emile Ntamack, cette double naturalisation faisait un peu tousser… Mais, depuis quelques années, l’ailier français est une pépite de plus en plus rare, les clubs du Top 14 recrutant à tour de bras des Fidjiens, meilleur marché et aux qualités reconnues de vitesse et de d’adresse.
Si l’on excepte Yoann Huget, qui revient à peine d’une grave blessure, la perspective de trouver un héritier s’apparentait à la quête du Graal. Du coup, l’éclosion du Rochelais est suivie de près. A-t-on, enfin, trouvé la relève ? L’ailier de poche a en tout cas bien fait les choses pour. Le 23 décembre, sous les yeux de Jeff Dubois, l’entraîneur adjoint du XV de France en charge des trois-quarts, le Gersois a cassé la baraque. Quatre essais. Une performance rare puisqu’il n’est que le sixième joueur depuis la création du Top 14 à aplatir quatre fois dans le même match. Un quadruplé accompli en… onze minutes pour permettre à son équipe de renverser la situation et s’imposer à Bayonne 42 à17.
Citation :
Malgré son gabarit, c’est une boule de muscles. Et un concentré de talent
Patrice Collazo
Du coup, voilà Gabriel Lacroix meilleur marqueur du championnat avec neuf réalisations. Mieux que l’Argentin du Racing Juan Imhoff ou le Clermontois Noa Nakaitaci (8 essais chacun). Et de se rappeler que le dernier joueur français à avoir terminé en tête de ce classement est Maxime Médard en 2011. Depuis des Fidjiens (Nagusa en 2012 et 2016, Nalaga en 2013, Talebula en 2014) et un Samoan (David Smith, en 2015). De quoi susciter la curiosité, alimenter l’espoir. Et nourrir le débat.
Car Gabriel Lacroix présente un profil typique d’ailier… d’il y a dix ans. Un gabarit de poche (1,71m, 80 kg) au service d’une activité incessante. Plus crochet insaisissable que défi frontal. Sans oublier son casque, vestige d’une commotion subie en octobre 2013, et son cuissard vintage, justifié par «la superstition». «Sans lui, je ne me sens pas bien», s’excuse la nouvelle star. Mais alors comment fait-il pour tenir le choc, échapper aux monstres ailés, à l’image du colossal fidjien de Montpellier, Nemani Nadolo, 1,96 m et 125 kg ? «Gabriel a un sens du jeu surdéveloppé, avec des qualités de vitesse et d’appuis rares, pose l’entraîneur rochelais, Patrice Collazo. Malgré son gabarit, c’est une boule de muscles. Il ne subit pas un plaquage, ne perd pas un ballon, il gagne ses duels. C’est un concentré de talent.»
Publicité

Publicite, fin dans 13 s
Et une arme fatale pour les Maritimes. Depuis son arrivée, il y a un an et demi, il empile les titularisations. 34, pour quinze essais inscrits. A rapprocher de ses statistiques en ProD2, sous le maillot d’Albi : 45 matches et 15 essais inscrits en deux saisons. C’est là que Xavier Garbajosa, l’entraîneur des trois-quarts rochelais, l’a remarqué. En regardant une vidéo envoyée par un agent pour vanter les mérites d’un autre joueur. Mais lui, l’ancien ailier du Stade Toulousain et du XV de France, ne voit que les arabesques de Lacroix. Bienvenue en Top 14.
Citation :
En plus, sa marge de progression est énorme...
Xavier Garbajosa
Un niveau auquel il aurait pu prétendre beaucoup plus tôt. Repéré par le Stade Toulousain, il en porte le maillot en cadets entre 15 et 16 ans. Mais sa région, sa ville de Lombez-Samatan, près de Auch, lui manquent trop. «Je suis très attaché au Gers», reconnaît Gabriel Lacroix. Il décide alors de retourner chez lui, jouer avec ses potes d’enfance. «J’avais besoin de retrouver mes racines, a-t-il confié à L’Equipe. Et puis je ne pensais pas faire carrière dans le rugby.» Avant qu’Albi ne le convainque de tenter sa chance en Pro D2…
Jusqu’où ira-t-il ? Xavier Garbajosa n’a pas le moindre doute. «Sa marge de progression est énorme. Et il est déterminé. Il a simplement besoin de s’aguerrir encore un peu pour arriver à maturité. » Et reprendre le flambeau sous le maillot bleu ? «Bien sûr, affirme son capitaine au stade Rochelais, Romain Sazy. Il a un rendement hors norme vu ses mensurations. Il va vite, il arrive à se défaire des plaquages, il a tout. C’est un jeune avec énormément de talent et il mérite d’aller plus haut. » Pour redonner le sourire aux nostalgiques du French Flair…
Revenir en haut Aller en bas
maya l'abeille
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium


Humeur : pas bonne du tout

MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Ven 30 Déc 2016, 18:55

Top 14 - La Rochelle : Santiano, Auch, félin, intuitif… voici Gabriel Lacroix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Arnaud Bébien
il y a 33 minutes



TOP 14 - À 23 ans, l’ailier de La Rochelle n'en finit pas d'impressionner son monde et n’est pas pour rien dans le classement actuel des Jaune et Noir. Portrait de celui qui a fait ses classes à Auch et Albi avant d'exploser chez les Maritimes.

Le félin casqué

Voir en Gabriel Lacroix un félin. L'image, si elle nous vient du casque tacheté qu'il portait l'an passé, trouve plutôt son origine dans les appuis, les trajectoires et les courses folles qui font sa singularité et qui rappellent le guépard chassant sa proie. La sienne, c'est la ligne d'en-but. Déroutant, le jeune homme de 23 ans l'est pour les défenses.

  • A lire aussiLa Rochelle : Signature de Lamboley ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gabriel Lacroix la saison dernière avec son casque tachetéAFP
À La Rochelle, si l'emballement des réseaux sociaux consécutif à son quadruplé de Bayonne, vendredi dernier, a été suivi de près, Patrice Collazo et Xavier Garbajosa, qui sont allés le chercher à Albi en Pro D2 en 2015, veillent surtout du coin de l'oeil sur la tignasse du bolide casqué. "On sait comment gérer ça", tempère Patrice Collazo. "Il sait que les personnes qu'il se doit d'écouter, ce sont ses entraîneurs. Au quotidien, il doit rester lui-même".
PUBLICITÉ
inRead invented by Teads

Déjà neuf essais au compteur

Meilleur marqueur d'essais du Top 14 après 14 journées avec neuf réalisations, il continue son chemin avec constance et surtout la confiance du staff. L'an passé, si une blessure l'avait éloigné quelques semaines des terrains, il avait été titulaire 19 fois en 19 matches disputés. Même topo cette saison, avec 10 titularisations en 11 matches. Cette linéarité, il la doit à lui-même et à ses capacités comme l'explique son partenaire, l'ouvreur et/ou centre australien Zack Holmes, qui rejoindra Toulouse à la fin de la saison.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gabriel Lacroix (La Rochelle) face à Bayonne - 23 décembre 2016AFP
"Nous sommes arrivés au même moment à La Rochelle (été 2015, ndlr), et très vite, il a montré qu'il savait sentir les espaces. Il a de la vitesse, c'est l'un des plus rapides avec qui j'ai joué. Il semble ne pas être très gaillard (1,71 m, 80 kilos, ndlr) mais il a l'esprit de la gagne. Il est en train de devenir l'un des meilleurs ailiers du championnat. C'est le type de joueur à qui il faut donner toujours plus de ballons, car il a la capacité à faire que quelque chose se produise" .
"Attention, car Gabriel a traversé une période pendant laquelle il ne marquait pas" , reprend Patrice Collazo. "À Bayonne, il y avait les conditions pour marquer, et la bonne intuition d'être là aux bons moments".

Un coup d'oeil et de l'inspiration

Et s'il est souvent dans les conditions de marquer, c'est que Gabriel Lacroix anticipe. Toujours actif, il se positionne pour être servi. "C'est une question de prise de décision dans le jeu sans ballon. Il a quelque chose en plus avec son gabarit. Il voit les coups avant les autres, c'est très rapide, une histoire d'une seconde, mais il anticipe. Avec Xavier (Garbajosa, ndlr), on l'encourage à ne pas rester dans son couloir, à être un électron libre".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gabriel Lacroix (La Rochelle) face au Racing 92 - 3 décembre 2016AFP
S'il a le coup d'oeil, Lacroix a l'inspiration. "Il a aussi compris qu'il fallait suivre certains joueurs, comme Victor (Vito), Uini (Atonio) ou Kevin (Gourdon) qui ont la capacité à faire une passe après contact". Formé à Auch, le natif de Toulouse avait été repéré par Henry Broncan et avait débarqué à Albi en 2011-12.

"Santiano" dans la tête

Mi-décembre, le Gersois a prolongé jusqu'en 2020 à La Rochelle où il n'y a plus seulement son casque qui est imbibé de Jaune et Noir. La mélodie de "Santiano" d'Hugues Aufray, qui marque la fin de l'échauffement des joueurs rochelais à Marcel-Deflandre, est aussi devenue son air préféré pour se mettre en condition d'avant-match, comme il le confiait récemment dans une vidéo postée sur le site du club.
À 23 ans, Lacroix a l'avenir devant lui et surtout encore des essais à marquer. "Il a besoin de ça, c'est le profil de joueur qui vit pour ça", termine Patrice Collazo. Attention aux coups de griffes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Kino
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium


Passion : LE RUGEBY
Humeur : BONNE QUAND ON GAGNE

MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Sam 31 Déc 2016, 11:02

Et Clément Maynadier capitaine de l'UBB hier soir.
Revenir en haut Aller en bas
Kino
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium


Passion : LE RUGEBY
Humeur : BONNE QUAND ON GAGNE

MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Sam 31 Déc 2016, 16:07

Dans tous les matches un ancien ALBIGEOIS:

Hamadache qui me "bleuffe" un peu plus à chaque sortie. Moi qui l'ai tant critiqué !
Lapeyre qui plante un contre de 80 mètres.
Revenir en haut Aller en bas
pedro
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium



MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Sam 31 Déc 2016, 16:58

Kino a écrit:
Dans tous les matches un ancien ALBIGEOIS:

Hamadache qui me "bleuffe" un peu plus à chaque sortie. Moi qui l'ai tant critiqué !
Lapeyre qui plante un contre de 80 mètres.
Taumauepau a fait un très bon match à Castres face à Bayonne et Lagarde qui est entré en cours de match et n'a pas pu peser dans le naufrage des siens!(Il fait quand même marquer un bel essai sur une passe au pied!)
Revenir en haut Aller en bas
Kino
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium


Passion : LE RUGEBY
Humeur : BONNE QUAND ON GAGNE

MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Dim 01 Jan 2017, 18:42

Et encore une magnifique prestation de Gaby avec un bel essai personnel de finisseur.
Revenir en haut Aller en bas
Jippy
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium


Passion : Supporter du Sporting depuis 1962 !
Humeur : A 693 km du stadium...

MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Mer 18 Jan 2017, 12:14

Clément Maynadier et Geoffrey Palis dans le groupe pour le tournoi :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

--------------------------------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://albifun.positifforum.com/
pedro
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium



MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Mer 18 Jan 2017, 15:30

Applause2 Applause2 Super content,2 gars adorables et surtout bosseurs!
Revenir en haut Aller en bas
Kino
Mastodonte du Stadium
Mastodonte du Stadium


Passion : LE RUGEBY
Humeur : BONNE QUAND ON GAGNE

MessageSujet: Re: Les joueurs qui nous ont quitté   Dim 12 Fév 2017, 14:14

Hamadatchéééééééééééééééé qui plante aujourd'hui ses 2 premiers essais en TOP 14 en une mi temps SVP et le second sur un rush de 25 mètres  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Les joueurs qui nous ont quitté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
 Sujets similaires
-
» Les joueurs qui nous ont quitté
» Tito Lassalle nous a quitté
» Edile, réservée par Folrhane nous a quittée !!!!!!!
» stephane nous a quitté
» 20 ans déjà : 1991, Alain Prieur nous quittait, un petit homme au grand cœur (Caradisiac Moto)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.C.A - Forum des supporters du Sporting Club Albifun :: Top 14, H Cup, Tournoi, Fed, etc ...-
Sauter vers: